Le BMX / Le Bicross

Le BMX (Bicycle motocross) est un sport extrême cycliste, physique, technique et spectaculaire. Il est divisé en deux catégories : la Race où les rideurs font la course, et le Freestyle où les rideurs font des figures (ou tricks en anglais). Les pratiquants de ce sport sont nommés pilotesbicrosseursriders ou bmxeurs.

Le BMX Race (ou Bicross en français) est une course entre huit concurrents qui doivent parcourir une piste de 340 à 400 m. Cette piste a la particularité d’être parsemée de bosses qui,  se sautent, s’enroulent (cabrage du vélo sur la roue arrière) ou se passent en « poussant ». C’est un sport acrobatique et spectaculaire demandant des qualités physiques telles que la vélocité, la puissance, l’explosivité et l’endurance. Cette discipline est devenue pour la première fois une discipline olympique à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Une partie importante de la course se fait au départ. Quelqu’un qui part bien et qui ne fait pas de fautes par la suite, a de bonnes chances de remporter la course. Il ne s’agit pas de faire des figures lors des sauts d’obstacles sous peine de sanction du type carton jaune/rouge mais bien d’être le plus rapide sur toute la longueur de la piste et d’optimiser ses trajectoires en virages.

Le vélo

Le vélo de bicross est petit, il possède des roues de 20 pouces (environ 50 cm) et des pneus de 20 × 1,50 à 20 × 2,125 (le plus gros à l’avant) et 20 x 1−1/8 ou 20 x 1−3/8 pour les moins de 10 ans (sauf les « Cruisers » qui ont des roues de 24 pouces). Quand on parle de 21 pouces, c’est la longueur du tube supérieur du cadre (top tube) mais les roues restent de 20 pouces ; ce vélo est particulièrement maniable ; il n’a qu’une seule vitesse : les courses sont des sprints de moins d’une minute. Il ne possède évidemment pas de suspensions, pour un souci de poids et d’absorption d’énergie.

L’équipement du pilote s’apparente à celui d’un pilote de motocross et, hormis les chaussures, il y a quelques années, la tenue était généralement choisie chez les équipementiers de motocross, aujourd’hui, des marques se sont spécialisée dans l’équipement BMX. Le vélo reçoit peu d’équipement et la plupart sont en alliage d’aluminium et, depuis quelque temps, en carbone, bien que celui-ci soit plus fragile, il est aussi plus léger. Le poids d’un BMX, se situe aux environs de 10 kg, mais peux descendre jusqu’à 7 kg sur les BMX de compétition les mieux équipés.

A partir de la catégorie minimes, les pilotes ont l’autorisation d’utiliser des pédales automatiques.

Un peu d’histoire

1933 : L’Union Vélocipédique est créée, par déclaration du 31 mai 1934 sous le n° 05103, journal officiel du 29 juin 1934, page 6495.

1984 : le club de BMX est créé, la piste est construite entre le Lycée Audouin Dubreuil et le collège Georges Texier.

1997 : le club de BMX se rattache à l’Union Vélocipédique Angérienne afin de mutualiser moyens humains et matériels.

2000 : le club se dote de son premier salarié Brevet d’Etat en la personne d’Anthony Joubert qui lancera la développement du club.

Années 90 : les résultats nationaux et internationaux de la section avec Jean-Christophe Tricard, champion de France/Europe/Monde Junior. Ce sera le début d’une longue liste.

1997 et 2010 : avec l’aide de la commune la piste connaît de lourd travaux pour la rendre compétitive.

2018/2019 : Refonte totale de la piste. Nouveaux virages en bitume.